La côte d'émeraude

Mont d'emotion

La Côte d’Emeraude doit son nom à Eugène Herpin* qui la baptisa ainsi en raison de la couleur de la mer à certains moments. Saint-Malo se trouve au cœur de cette côte qui va de Cancale à Saint-Cast- le- Guildo.

On apprécie La Côte d’Emeraude pour la richesse de son patrimoine, fortement imprégné par l’histoire maritime, pour son environnement exceptionnel ou encore pour y participer à un événement culturel ou sportif. 
A l’image de La Bretagne, sa côte Nord foisonne de lieux magiques qui allient beauté et douceur de vivre. 
Ses îles, souvent très proches du littoral, sont des petits paradis faciles à atteindre et pourtant à l’écart de l’agitation. 
La tradition d’accueil et le climat de La Côte d’Emeraude qui, même par un ciel chagrin, vous étonne, ont façonné les villes côtières dont certaines, comme Dinard, sont nées de l’envie de visiteurs étrangers d’y installer une station balnéaire. 
La campagne n’est pas en reste. Elle vous offre une palette de lieux et de savoir- faire qui ont un lien très étroits avec le littoral.

Mont d'emotion

Les marins malouins se sont illustrés de tous temps. Qu’ils soient corsaires, explorateurs ou skippers de course au large, ils parcourent les océans et nourrissent leurs contemporains à la fois des produits de leurs découvertes et de leurs récits fabuleux. 

Les Terre-neuvas ont une place toute particulière dans l’histoire maritime de La Côte d’Emeraude. Certes, ils partaient de Saint-Malo mais ils provenaient de tous les environs. De nombreuses familles de la campagne ont vu un des leurs partir à la « grande pêche ». Désormais, les grands événements maritimes sont plutôt sportifs. La Route du Rhum en est le symbole. L’état d’esprit des marins malouins est maintenant davantage marqué par la volonté de protéger l’environnement et par l’envie de le faire découvrir autrement. Victorien Erussard et Jérôme Delafosse lancent par exemple leur projet Energy Observer pour accompagner, dans le monde, la prise de conscience environnementale. Ils démontrent que la nature est généreuse sans qu’on la détruise.

La Côte d’Emeraude est aussi une terre propice à l’écriture. Son écrivain emblématique, né à Saint-Malo et qui y repose pour l’éternité, François-René de Chateaubriand ne doit pas faire oublier toutes les plumes inspirées par Saint-Malo et ses environs. 
Ce pays a, par exemple, accueilli Colette. 
Plus récemment, Michel Bris a créé le festival « Etonnants voyageurs » qui est devenu le rendez-vous incontournable des amateurs de récits d’aventures mais aussi un lieu d’échanges sur la littérature. Ses invités viennent du monde entier et il a « exporté » le festival à l’étranger. Pour les amateurs de bandes dessinées, Le rendez-vous s’appelle « Quai des Bulles », bien sûr !

Mont d'emotion

On ne peut évoquer La Côte d’Emeraude sans y associer la Vallée de La Rance et Dinan tant leur histoire est mêlée. 
Il faut arpenter la cité médiévale de Dinan pour deviner la richesse de cette place forte où transitaient les denrées transportées vers la Côte via La Rance.
Cette dernière garde le souvenir et l’empreinte de savoir-faire qui perdurent. On trouve encore des chantiers navals sur ces berges qui comptent aussi des malouinières. 
Ces bâtisses étaient les maisons de campagne des armateurs malouins à partir du XVIIème siècle. Leur visite vaut le détour. ​

Sur la route qui vous conduit vers le Mont Saint-Michel, Cancale est une étape gastronome. Ce berceau de l’ostréiculture est le port d’attache d’Olivier Roellinger, spécialiste des épices… et des adresses à retenir pour bien manger et dormir dans un cadre exceptionnel. 

Dans l’arrière-pays, Dol de Bretagne, ancien évêché, vous offre de découvrir l’histoire des cathédrales et de leurs bâtisseurs dans le musée « Cathédraloscope ». Là, un architecte passionné, a réuni tout ce qui peut enrichir votre connaissance de la vie médiévale et en particulier la naissance des cathédrales. ​ ​
Combourg, quant à elle, vous invite à visiter le château où vécu Chateaubriand.​ 

Sur La Côte d’Emeraude, vous aurez tout au long de l’année, mille endroits de dépaysement, pour ne pas dire d’aventures. 
Que vous soyez passionnés par le patrimoine, l’histoire, la gastronomie ou encore les activités sportives, il y aura toujours une expérience à vivre en mer ou à terre… d’Emeraude ! 
A très vite ! 

* Un des fondateurs de la Société d'histoire et d'archéologie de l'arrondissement de Saint-Malo.